eDéfiMentalenForme - Jour 1
Linked in

Cher(Chère) participant(e),

 

C'est avec plaisir que nous vous souhaitons la bienvenue au Jour 1 du eDéfiMentalenForme de 7 jours!

Face à COVID-19, nous avons plus que jamais besoin les uns des autres. Au nom des kinésiologues du Canada, nous vous félicitons d'avoir décidé de chercher des stratégies et des opportunités de vie active, car rester actif est important en période de stress mental et d'anxiété provoquée par cette crise.

Cette première étape est le début d'un processus de prise en compte de votre santé physique pour maintenir et atteindre une santé mentale saine. En ne passant que quelques minutes par jour à faire de l'exercice, vous apprendrez à mettre en œuvre des stratégies et à utiliser des outils éprouvés pour réduire le stress et l'anxiété au quotidien afin de maintenir un état mental sain. Vous recevrez un courriel par jour pendant 7 jours contenant des exercices, des conseils, des articles et des ressources sur les questions d'activités physiques, de stress, d'anxiété et de bonheur.

Chaque jour, nous vous demandons d'accomplir une tâche, une activité ou une action quotidienne, d'être physiquement engagé pour aider à prendre soin de votre état mental.

Suivez vos progrès. Répondez à cette enquête de 5 minutes sur le stress. L' Échelle de stress perçu (PSS) est l'un des instruments les plus utilisés pour évaluer à quel point une personne perçoit globalement les situations de sa vie comme étant stressantes. Il mesure le niveau auquel les situations vous stressent. À la fin de ce Défi de 7 jours, nous vous recommanderons d'y répondre à nouveau pour constater votre succès à réduire votre stress perçu.

Je vous souhaite une expérience merveilleuse au fils de votre eDéfiMentalenForme.

 

L'équipe de l'ACK

Divulgation: Les informations contenues dans tous les courriels de ce eDéfiMentalenForme sont collectées à partir de diverses sources indiquées après chaque article. L'objectif principal est de présenter des publications actuelles sur différents sujets liés à la santé mentale qui peuvent être utiles. L'ACK ne sera pas tenu responsable des conséquences ou dommages qui pourraient survenir à la suite de l'utilisation, d'une mauvaise utilisation, d'une mauvaise interprétation ou d'un abus des informations partagées. Nous soulignons que le but est de vous guider. Si quelqu'un a besoin de conseils pour interpréter les informations fournies, il doit demander l'avis d'un spécialiste.

Joindre le geste à la parole
Pourquoi les kinésiologues-t-ils jouent un rôle clé dans l'aide à la santé mentale

Des études et la pratique de la kinésiologie démontrent que s'adonner régulièrement à une activité physique est un moyen d'améliorer son bienêtre mental, même chez les personnes qui vivent avec la dépression et l'anxiété

Nous parlons rarement du rôle que peuvent jouer les kinésiologues pour réduire les obstacles à la santé mentale ou concevoir une stratégie de bienêtre mental.

Pourtant, à mesure que les kinésiologues approfondissent l'historique de santé de leurs clients, ils constatent souvent une récurrence de troubles de santé mentale.

« Au bas mot, je dirais que 70 % de mes clients prennent des antidépresseurs », fait observer Kathie Sharkey, une kinésiologue réglementée en exercice depuis 23 ans. 

Même si ses clients ne viennent généralement pas la consulter expressément pour traiter leur dépression, ou s'ils viennent la voir sur la recommandation de leur médecin traitant, la dépression fait souvent partie de leur profil de santé générale.

« En général, un client vient me voir pour un autre problème de santé…  un remplacement du genou, un problème cardiaque ou une blessure nécessitant des soins. En faisant son historique santé, je découvre qu'il a un problème de dépression ou d'anxiété », poursuitelle.

Les kinésiologues sont bien formés pour adapter un programme d'exercice en fonction des maladies ou des blessures préexistantes de leurs clients, mais rares sont ceux qui réalisent que les troubles de santé mentale peuvent également être pris en compte.

« Prenons l'exemple d'un client qui vient me voir pour une blessure au genou », dit Kathie. « C'est le même processus. Je dois découvrir quels sont les obstacles à sa santé mentale; je dois me demander ce qui aggrave son état ou ce qui l'améliore. Je peux aussi lui suggérer d'autres ressources si je constate que son problème dépasse mon domaine de compétence. »

Comme toujours, le travail des kinésiologues commence par une recherche des faits et, grâce aux récentes études publiées par la Harvard Medical School, nous savons qu'un petit mouvement peut grandement aider une personne à se sentir mieux mentalement.

Poursuivre la lecture incluant "Cela signifie que nous pouvons tenir la dépression à distance grâce à la pratique régulière d'une activité physique". 

Voici cinq façons par lesquelles les kinésiologues peuvent vous aider à mieux bouger et à renforcer votre mental

  1. Partir du bon pied

La plupart des clients de Kathie Sharkey viennent la voir pour un problème physique, en plus d'une dépression. Certains commencent l'année en se fixant des objectifs vagues et finissent par aggraver leur blessure en faisant de l'exercice sans supervision, ce qui a pour résultat de les ralentir et d'aggraver leur dépression.

Les kinésiologues peuvent concevoir un programme adapté à votre situation, ce qui vous aidera à corriger le tir et à bouger de manière sécuritaire.

  1.  Bouger de manière sécuritaire, c'est possible

Un scénario couramment observé par Kathie est celui du client qui est persuadé qu'il ne peut pas faire de l'exercice en sécurité parce qu'il a déjà essayé et que cela lui a causé de la douleur. Ces personnes mènent donc une vie sédentaire, ce qui ne fait qu'aggraver leurs symptômes et leur humeur. Il est possible de briser ce cycle en établissant à un programme à long terme qui apporte des gains à court terme (et en y apportant des modifications) pour aider ces personnes à bouger de manière sécuritaire.

  1. Respecter votre engagement (à vos conditions)

 Nous ne pouvons trop insister sur l'importance d'avoir un programme et des conseils pour faire en sorte que tout ira bien. Et il n'est pas nécessaire d'y passer toutes vos économies, ni même de vous payer un entraîneur personnel. « Je peux rencontrer un client quatre fois durant une période de quatre à six mois, et le changement arrive petit à petit », explique Kathie Sharkey. « Pour réussir, il faut y aller lentement, un petit changement à la fois…  Si votre assurance ne couvre que 500 $, il n'est pas nécessaire de flamber ce montant en deux semaines. Nous pouvons être là seulement pour vous assurer que vous être sur la bonne voie. »

  1. Prendre plaisir à faire ce que vous aimez

En fin de compte, apprendre à bouger en sécurité et améliorer votre cardio vous permettra de prendre plaisir à faire les choses que vous aimez dans la vie. Que ce soit pour jouer avec vos enfants ou vos petitsenfants, promener votre chien ou jardiner, vous bougerez plus facilement toute la journée, ce qui décuplera votre plaisir.

  1. Prévenir les problèmes de santé

Il n'existe aucune intervention ni aucun traitement en santé mentale qui peut vous apporter autant de bienfaits que l'exercice physique. En plus de réduire le risque de maladie cardiaque grave, de diabète, de nombreux types de cancer, de dépression et d'anxiété, l'exercice physique peut grandement atténuer le risque d'avoir la maladie d'Alzheimer. Une raison de plus démontrant que ce qui est bon pour votre corps est bon pour votre esprit.

 Source: https://www.cka.ca/fr/blogue/cinq-facons-par-lesquelles-les-kinesiologues-peuvent-vous-aider-a-mieux-bouger-et-a-renforcer-votre-mental 

 

Exercices du jour pour votre eDéfiMentalenForme

1. Répondez à l'enquête de 5 minutes sur le stress: l'Échelle de stress perçu (PSS)

2. Activités aérobies: Contrairement à garder une position assise la plupart du temps, l'activité physique d'intensité modérée est associée à une meilleure fonction immunitaire. Une activité physique régulière peut aider à réduire vos sentiments de stress et d'anxiété. Les lignes directrices sur l'activité physique recommandent 150 à 300 minutes par semaine d'activité physique aérobie d'intensité modérée et 2 séances par semaine de musculation.

Prenez 2, 5, 10 ou 20 minutes, comment et quand vous le pouvez. Chaque minute active compte!

Aujourd'hui, commençons par 10 minutes. Choisissez l'une de ces activités intérieures suivantes:

  • Mettez de la musique et marchez rapidement dans la maison ou montez et descendez les escaliers
  • Dansez sur votre musique préférée
  • Sautez à la corde
  • Bougez à l'aide d'une vidéo d'exercice

Être plus actif est très sécuritaire pour la plupart des gens, cependant, certaines personnes devraient consulter leur médecin avant de commencer à être physiquement plus actives. Si vous prévoyez de devenir beaucoup plus actif physiquement que vous ne l'êtes actuellement, consultez un kinésiologue pour vous guider tout au long de votre processus. Trouvez un kinésiologue près de chez vous. L'ACK ne sera pas tenu responsable des conséquences liées à l'exécution de ces exercices.

Gardez l'œil ouvert pour la prochaine journée du eDéfiMentalenForme:

  • Rester actif pendant Covid-19
  • Comment déterminer l'intensité et le volume de votre exercice?

Vous cherchez plus de soutien en santé mentale grâce des exercices?
Trouvez un kinésiologue près de chez vous (click here)

Lectures suggérées :

Association canadienne de la santé mentale En quoi santé mentale et santé physique sont-elles similaires?

ParticipACTION « Pourquoi l'activité physique doit faire partie des conversations sur la santé mentale » 

Ontario Kinesiology Association, Position Statement on Mental Health [en anglais seulement]

Harvard Medical School, More evidence that exercise can boost mood [en anglais seulement]

The Harvard Gazette, Lower risk of depression with elevated exercise [en anglais seulement]

 

Alliance Canadienne de Kinésiologie

 

VISITEZ CKA.CA

facebook    Twitter    Linkedin    Youtube




Envoyé par Yapla
Ouvrir un compte